Antonina Halicka (1908-1973)

Krzysztof Jakubowski

Abstract


Antonina Halicka née en 1908 en Lituanie, fit des études de pétrographie à l’Université „Stefan Batory” de Wilno et les termina en 1935. Dès l’année 1930, A. Halicka commença ses travaux scientifiques comme assistante à l ’institut de Minéralogie et de Pétrographie de cet Université. Ses premiers travaux traitent la pétrographie de moraines. Pendant la deuxième guerre mondiale, A. Halicka travailla dans le service géologique de la République Socialiste Lituanienne. Après son retour en Pologne, elle coopéra activement à la reconstruction du pays dévasté par la guerre et exerça des fonctions d’Etat importantes. La muséologie et l’histoire des sciences géologiques devinrent ses plus grandes passions. Grâce à cette laborieuse activité, A. Halicka organisa et développa le Musée de la Terre à Varsovie. Elle exerça la charge de vice-directeur de ce musée et en 1950 en devint son directeur. A. Halicka prit part dans différents travaux concernant l’organisation des recherches scientifiques et des études supérieurs. Elle reçut le titre de professeur en 1955. A. Halicka étonnait par rétendue de son intéressement, par ses profondes connaissances des sciences naturelles et sa passion des recherches. Elle contribua pleinement au développement de la muséologie géologique régionale. Elle fut estimée non seulement dans son pays mais aussi à l’étranger comme réminent spécialiste dans le domaine de la muséologie naturelle. Elle fut membre du Comité National ICOM, et représenta la musélogie polonaise au cours des Congrès à Stockholm en 1959 et à Haye en 1962. Elle reçut de nombreuses distinctions d’Etat pour ses mérites dans le domaine de la muséologie naturelle. Pendant ses dernières années, A. Halicka s’intéressa particulièrement à l’histoire des sciences géologiques. Grâce à son initiative, des rencontres polono- -soviétiques furent organisées concernant l’histoire des contacts polono- -russe dans le domaine de la géographie et de la géologie. Le choix du professeur A. Halicka comme membre de l’INHIGEO n ’était autre qu’une preuve d’estime envers Elle grâce à sa grande activité parmi les historiens de géologie dans le monde. Les sciences géologiques polonaises perdent un grand savant.

Full Text:

PDF