Władysław Szajnocha (1858-1928)

Marian Książkiewicz

Abstract


Le professeur Władysław Szajnocha fit ses études à Vienne sous la direction de M. Neumayr et de E. Suess. Dans ses premiers tra vaux il s’occupe des problèmes paléontologiques. Le travail concernant les brachioipodes de l’oolithe de Bąlin reste ju sq u ’à nos jours une des monographies fondamentales sur les brachiopodes du Jurassique moyen. D’autres trav au x paléontologiques 'tra iten t des ammonites crétacés (du flysch des Carpathes — Pologne et des îles Elobi — Afrique Occidentale), des poissons fossiles (Monte Bolca — Italie) et de la flore d’Argentine du Triassique et du Carbonnifère 1. En 1886 Szajnocha reçoit la Chaire de Géologie à l’Université Jagellonne à Cracovie. Cette chaire, première institution géologique en Pologne fut une grande oeuvre de sa vie. Il la dirigeait pendant 42 ans. La Chaire de Géologie se développa sous sa direction, on obtient de nouveaux locaux meublés, avec ingéniosité on ramassa de riches collections; en dernière année de sa direction la bibliothèque de la chaire fu t la plus riche bibliothèque géologique du pays. Dans l’oeuvre de Szajnocha de cette époque-là on voit se dessiner d’une façon plus nette l’orientation géologique. Parmi ses ouvrages il y a 18 travaux qui tra iten t de la géologie des Carpathes et 19 cartes à l’échelle de 1/75 000, préparées pour ,,l’Atlas Géologique de la Galicie” . Il a distingué le premier l’horizon du silex de Mikuszowice, constaté son origine organogène et décrit d’une façon précise son position stratigraphique ; il a réussi à prouver que les couches à Inocerames viennent de l’époque du Crétacé supérieur, a constater que les couches de Cieszyn sont charriées sur les schistes bigarées plus jeunes à Goleszów; a décrit les calcaires organogènes de l’Eocène à Koniaków et déterminé la faune cénomanienne de Bukowina; ce sont les succès les plus durables de Szajnocha dans le domaine de la géologie des Carpathes. Dans le cadre de cette époque-là il faut mentionner encore le travail de Szajnocha sur la stratigraphie du Silurien de Podole (1889). D’autres travaux de Szajnocha sont consacrés aux problèmes du pétrole. Bien que ses opinions n’aient tenu qu’en partie contre l’épreuve du temps, il faut souligner néanmoins qu’il fut un des premiers à poser une hypothèse, tout à fait évidente de nos jours, que le pétrole rencontré dans le grès avait son origine dans les schistes. Il faisait voir aussi l ’importance de la température pour la transformation de la substance organique en pétrole. Ce n ’est pas à la pression mais à la température qu’on attribue aujourd’hui le rôle prépondérant dans ce procès, conformément à la thèse de Szajnocha. Le professeur Szajnocha fu un des créateurs de la Société Géologique de Pologne et son premier président. C’est grâce à son initiative qu’à son Institut Géologique de l’Université Jagellonne, le 14 mars 1920, e st lieu une réunion au cours de laquelle la Société Géologique de Pologne fu t créée.

Full Text:

PDF