Karol Bohdanowicz (1864-1947)

Stanisław Jaskólski

Abstract


Le 5 juin 1947 est mort à Varsovie l ’ingénieur Charles Bohdanowicz, ancien professeur à l’Académie des Mines de Cra covie, docteur Honoris Causa, dans la 83-ème année de sa vie. Sa mort a couvert d’un grand éteuil les milieux scientifiques géologiques et miniers. L’activité scientifique du professeur Ch. Bohdanowicz a embrassé de vastes domaines des sciences géologiques, tels que la géologie du génie et des mines, et avant tout la géologie de toutes sortes de matières premières minérales, comme métaux, pétrole, la géologie dynamique, la sismologie, l’hydrogéologie, etc. Son héritage scientifique compte environ 250 travaux, et parmi eux plusieurs ont une importance géologique fondamentale. On doit citer encore plusieurs manuels appartenant aux différents domaines de la géologie. Comme un des plus grands géologues vivant en Russie, il a préparé plusieurs élèves éminents, qui sont aujourd’hui à la tête des recherches géologiques de cet immense pays. Après son retour en Pologne en 1921 il a exercé une influence décisive sur l’évolution des sciences géologiques, en Pologne et sur la génération actuelle des géologues polonais. Charles Bohdanowicz naquit en 1864 à Lucyna, en Livonie. Il a achevé le lycée en 1881 à Nizni Novgorod et en 1886 la Haute Ecole des Mines à Petersbourg. Tout jeune ingénieur il commence la première période de ses travaux dans le terrain au service du Comité Géologique de Russie. Elle dure 15 ans et s’étend sur de vastes espaces de l’Oural, du Thibet, de l’Altaï, de la Sibérie Orientale, du Kamtchatka, jusqu’ aux bords occidentaux de l’Alaska. Les résultats de ses travaux se trouvent à la base de la grande synthèse du professeur viennois Suess dans son ouvrage célèbre intitulé „La Face de la Terre“. La deuxième période de ses travaux embrasse les années entre 1901 et 1911. En 1901 il fait des excursions dans l’archipel de la Sonde et en Californie, où il examine les débuts sur ce terrain de l’industrie pétrolière. En 1905 il étudie les gîtes du zinc et du plomb en Haute Silésie. En 1908 il étudie les tremblements de terre en Italie et dans les monts Tien-Chan. En 1902 il est appelé à la chaire de la géologie dynamique et de géologie minérale à l’institut Minier de Petersbourg après la mort du géologue Muszkietow. En 1913 il est. nommé vice-directeur et en 1914 directeur du Comité Géologique de Russie, et il y reste jusqu’au début de la Révolution en 1917. En 1919 il rentre en Pologne et prend le poste de directeur de la grande firme pétrolière Standart Nobel. En 1921 il organise comme professeur de l’Académie des Mines de Cracovie, nouvellement créée, la première chaire de géologie appliquée en Pologne. Il garde ce poste jusqu’en 1935 au moment de passer à la retraite. En 1937 il est nommé directeur du Service Géologique de Pologne. La bibliographie de ses travaux scientifiques (jusqu’en 1935) a été publiée au Xll-ème volume des Annales de la Société Géologique de Pologne, et dans le volume présent est publiée la bibliographie de ses travaux entre 1936 et 1947.

Full Text:

PDF