O trzeciorzędowych i czwartorzędowych utworach brzegu Bałtyku, pomiędzy Wielką Wsią a Jastrzębią Górą

Edward Passendorfer, Jan Zabłocki

Abstract


Sur le Tertiaire et Quaternaire du bord baltique entre Wielka Wieś et Jastrzębia Góra

La structure géologique du bord de la Baltique entre Wielka Wieś et Jastrzębia Góra se présente de la manière suivante: Entre Wielka Wieś et Rozewie affleurent à la base sur une grande étendue des pélites èt des sables blancs et foncés avec des lits de charbon et des fragments de troncs d’arbres. C’est le Tertiaire, qui a été autrefois examiné par Heer. Ces sédiments ont été déposés dans quelque bassin tranquille qui s’évaporait de temps en temps pour être ensuite soumis â l’érosion des ruisseaux, comme cela est attesté par les poches profondes contenant des troncs d’arbres et du gravier de quartz. Celui-ci provient très probablement de Skandinavie. Sur les dépôts tertiaires repose le Quaternaire dont la structure est comme suit: Sous jastrzębia Góra apparaît à la base de la coupe l’argile morainique grise remplissant une dépression profonde qui s’abaisse au-dessous du niveau de la mer. Près Wielka Wieś cette moraine a été détruite et son unique témoignage est le pavé. 1) Sur le pavé repose une série de sables et de graviers. 2) Au-dessus viennent des argiles rubannées. 3) Plus haut des sables â petites strates. 4) Une couche de galets et, entre eux, de nombreux cailloux à facettes nettement polis par le vent. 5) Sables et graviers. 6) Un seconde série d’argiles rubannées. 7) Argile morainique rouge. 8) Sables stratifiés. En somme, nous avons sur le terrain examiné deux moraines séparées par une série de sables et graviers, avec des argiles rubannées à la base et au sommet et avec des galets polis par l’action éolienne au milieu, ce qui témoigne d’une phase sèche à l’époque interglaciaire qui sépare les deux glaciations. Du Laboratoire de Géologie de l’Université de Toruń. Les flores fossiles tertiaires de Chłapowo et Sambia furent décrites par Heer dans son ouvrage classique: Miocene baltische Flora, en 1869 et leur âge a été déterminé comme miocène inférieur. Depuis les recherches de Heer aucune révision de cette flore n’a été entreprise. Dans les dernières années on attribue à la flore de Sambia l’âge pliocène. Les recherches de l’auteur menées depuis 1921 ont permis d’établir quatre niveaux avec des débris de flore. 1. Tout en bas reposent des sables bleuâtres avec des morceaux d’ambre. C’est l’Oligocène. 2. Plus haut viennent des sables et graviers blancs et foncés avec des fragments de troncs d’arbres et avec ' des lits de charbon. Ils contiennent une flore fossile très riche, abondante en débris de bois, de fruits et de graines des plantes. Le seul gerire Pinus est représenté par 600 exemplaires et au moins 10 espèces. Outre cela on a trouvé des échantillons de zoocécidies et champignons. 3. Plus haut apparaît un lit de charbon, avec la flore décrite par Heer. 4. La position la plus haute est occuppée par les sables très fins avec des longues feuilles de pins et de lauriers. Trouvée par l’auteur dans la 2-e couche Folliculites kaltennordheimensis Zenck. détermine définitivement l’âge de la flore de Chłapowo comme Miocène inférieur.

Full Text:

PDF