Czterdzieści lat Zakładu Geologicznego w Uniwersytecie Jagiellońskim a geologja ekonomiczna

Karol Bohdanowicz

Abstract


Quarante ans de l’Institut Géologique a l’université de Jagiellon a Cracovie et la géologie économique

A l’occasion de l’année commémorative de l’activité de l’institut mentionné l’auteur rappele les publications du Directeur de l’institut, le prof. W. Szajnocha et des ses collaborateurs, exigées par les différents besoins du pays; ces travaux depuis les premières années de l’existence de l’institut, élargissaient l’activité scientifique de la chaire sur les plusieurs questions de la vie économique du pays. Les ouvrages du prof. Szajnocha: sur les gîtes minéraux de la Galicie, sur les eaux minérales et plusieurs autres ont fait souvent mouvoir l’indifférence des hauts foncionnaires autrichiens et ils ont attirée l’attention des industriels toujours tout fort et constamment en défense des intérêts du pays, de l’augmentation de la production et de la position nationale de l’industrie polonaise. L’activité de l’institut développait depuis longtemps les études des réserves naturelles du pays et l’élucidation des conditions temporaires, comme la demande de produits minéraux, les relations économiques du pays et l’influance de loi minière changeante. Des telles études constituent le contenu, de ce qu’ on appele aujourd’hui la géologie économique; on ne pourrait comprendre les conditions économiques actuelles sans l’entente de ce contenu dans la passée. Nous tirons les preuves de l’histoire des mines et de l’industrie dans la Galicie à l’activité passée de l’institut. Les travaux particuliers y exécutés^ surtoût dans le domaine de la géologie du pétrole, comme ceux-ci du prof. Grzybowski, ont immédiatement contribué au développement de l’industrie du pays. L’auteur rappele les mérites du prof. Szajnocha sur l’initiative des études systématiques sur les foraminifères des dépôts carpathiques (les travaux de Wiśniowski, Grzybowski, Wójcik, Żelechowski, Dylążanka) et prétend que l’industrie pétrolifère devra. profiter de ces études comme c’est arrivé déjà grâce aux études pareilles en États Unis. L’auteur s’arrête plus longtemps sur l’ancienne thèse du prof. Szajnocha sur l’origine des gisements du pétrole dans les Carpathes polonais par la distillation naturelle des schistes bitumineux de la série ménilitique; l’auteur prétend que ayant égard aux différentes données obtenues dans le dernier temps par les études des plusieurs gisements du pétrole, cette thèse reste actuelle jusqu’à présent et demande pour sa solution des nouvelles recherches sur la géologie et la chimie des schistes ménilitiques.

Full Text:

PDF