Tektogeneza i rekonstrukcja paleogeografii pasma wierchowego w Tatrach

Zbigniew Kotański

Abstract


Tectogenese et reconstitution de la paleogeographie de la zone haut-tatrique dans les tatras

Après avoir fait une revue critique des opinions émises jusqu'à présent sur la formation de la zone haut-tatrique dans les Tatras, l'auteur discute la tectogénèse de cette zone en liaison avec la théorie de l'écoulement par gravité. Les ondulations longitudinales et transversales de l'édifice autochtone des Tatras se sont formées dans la phase subhercynienne (anté-Gosau) des mouvements. Les grands plis hault-tatriques se sont écoulés dans les dépressions transversales et ont été ensuite recouverts par les nappes sbrtatriques transportées dans la région des Tatras par les ondes d'intumescence migrant vers le nord. Tous ces processus avaient un caractère superficiel. La structrure de l'édifïce haut-tatrique a été analysé en détail sur les coupes tectoniques détaillées et on a distinqué de novelles unités tectoniques et structurales - auparavant entièrement inconnues ou bien ayant une autre interprétation tectonique (I-e et, II-e parties). Il résulte des coupes tectoniques que la différenciacion du faciès de la série haut-tatriqrue est trés prononcée, ce·qui a servi à distinguer plusieurs nouvelles séries haut-tatriques dans une conception nouvelles, plus limitée. Le critère de la d'istinction de ces séries a été basé sur le caractère du rapport du Jurassique au Trias. Ces séries ont été exactement caractérisées et leurs profils typiques etablis; dans cette analyse on a tenu compte également des différences sensibles de puissance. Les mesurages détaillés effectués sur les coupes ont servi de base à la reconstitution géographique des différentes séries dans le bassin sédimentaire, ce qui a été presenté sur une carte (III-e partie). Sur la base de la reconstitution de la situation primitive des différentes séries dans le bassin sédimentaire le développement paléogéographique et tectonique du géosynclinal haut-tatrique a été débattu. C'était un miogéosynclinal où l'on pouvait distinguer plusieurs phases de développement (phase paragéosynclinale, intragéoanticlinale, pélagique et batiale). Le problème de la formation, de l'individualisation et de la différenciation de l'inrtragéoanticlinal haut-tatrique en rides et sillons a été analysé en détail et on a établi leurs, dimensions réelles. On a résolu dans le sens négatif le probléme de la tectonique embryonnaire dans les Tatras et dans le sens positif, la question de l'inversion des certains rides et sillons dans I’intragéoanticlinal et de la persistance d'autres.


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.